Initiatives

Des interventions politiques visant à instaurer une assurance dentaire obligatoire ont été déposées dans la plupart des cantons de Suisse latine.

Le but

Les promoteurs de ces initiatives exigent du canton qu’il institue une assurance dentaire obligatoire. Cette assurance rembourserait les soins dentaires de base. Les soins à caractère esthétique seraient exclus.

Le financement

Cette assurance serait financée, pour les personnes cotisant à l’AVS, par des cotisations salariales prélevées paritairement et, pour les autres, par les impôts. Les promoteurs de l’initiative vaudoise estiment que, pour leur canton, il faudra compter quelque 250 à 350 millions de francs par an. Les prestations et montants qui seront pris en charge ne sont pas encore connus.

Les conséquences

Aujourd’hui, le patient doit assumer lui-même la plupart de ses frais dentaires. En contrepartie, il a son mot à dire : patient et médecin-dentiste décident ensemble des soins qui leur paraissent nécessaires et judicieux. En revanche, lorsque le traitement est remboursé par l’assurance, cette dernière exerce un droit de regard sur ce qui se passe dans la bouche du patient. Une menace pour le libre choix thérapeutique.